Une feuille de papier, un pliage, et voilà un livre prêt à être libéré !

Gratuits, pour tous, voilà ce que sont les livres libres. Ils sont d'essence libertaire, leur encre est celle du partage, et du plaisir - le vôtre désormais.

jeudi 12 juin 2014

Une bibliothèque dans une boîte d'allumettes


"livre libre", 2014

Sans désir de médaille ni de distinction, sans besoin de reconnaissance ; gratuits, pour tous, voilà ce que sont les livres libres. Ils sont d'essence libertaire, leur encre est celle du partage, et du plaisir.
Notre ambition n'est autre.
Et si, après les avoir lus vous participez aussi à leur diffusion en les remettant dans le circuit vous serez un peu des nôtres.

Imperceptible, PAB, 1989
Les auteurs ont exercé leur plume sans aucune autre contrainte que celle du format. Nous nous relions ainsi à une famille vaste et talentueuse. Nous avons une pensée particulière pour PAB ( Paul-André Benoît) éditeur fantasque et doux qui diffusa - bien avant nous - les "minuscules", des petits livres de quelques pages comme les nôtres. René Char qui participa aussi à cette gigantesque aventure de l'édition exiguë disait "avec une boîte de cigares et ces beaux minuscules on peut se composer une bibliothèque". Notre souhait est de faire à présent une bibliothèque dans une boîte d'allumettes.

Visage de semence, René Char, PAB, 1963, format 9,6 x 9,2 cm

Certes nous n'avons pas les moyens d'éditer sur vélin, japon ou papier bible. Pas non plus d'eau forte ou de gouache originales signées Nicolas de Staël ou Miro pour escorter nos propos. Nous avons eu recours à plus humble : l'ordinateur et l'imprimante. Il reste que vous trouverez là des contes, des bandes dessinées, des récits poétiques, des exercices de style, des histoires, des nouvelles, des phrases romanesques, des témoignages fantasques, des expériences littéraires, à l'occasion des aphorismes et des apophtegmes, mais pas (encore) de libelle, d'épigramme ou tenson.

Chaque livre libre sera diffusé à quelques dizaines d'exemplaires (au départ).

Nous installerons également à Thouars plusieurs points de diffusion où la collection sera disponible toujours librement et réassortie selon les besoins.

Argh ! ça ne tient pas dans une boîte d'allumettes,
mais dans un bocal de conserve, oui ! 


N'importe quel lieu se transforme
 alors en vitrine littéraire.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire